Maux d’août … (suite et fin)

Alors que la contestation en Syrie dure depuis cinq mois, le régime du président syrien Bachar al Assad vient de recevoir un soutien non négligeable de la part d’un pays qui fut pendant des décennies la bête noire de Damas: son grand voisin, l’Irak. La démonstration de solidarité du premier ministre Nouri al Maliki illustre la complexité [...]